Patrick BABAYOU

Patrick Babayou, tête de la liste d\'Union et de Progrès pour Saint Jean d\'Illac
Patrick Babayou, tête de la liste d'Union et de Progrès pour Saint Jean d'Illac

Je suis candidat au mandat de maire de Saint Jean d'Illac.

J'aurai 50 ans au mois de mai, je suis marié depuis 22 ans et nous avons deux enfants, qui ont grandi ici. J'ai travaillé pendant plus de 20 ans comme salarié au sein de groupes de services financiers aux particuliers.

Quand nous nous sommes installés à Saint Jean d'Illac en 2003, nous recherchions une zone péri-urbaine avec un cadre de vie où nos enfants puissent grandir paisiblement, au plus proche de la nature tout en restant à proximité des services de l'agglomération de Bordeaux.

Je me suis engagé en 2007 afin de contribuer et mettre mes compétences au service de la commune, ce qui m'a conduit à devenir votre maire adjoint aux finances l'année suivante.

De mon expérience d'élu jusqu'en 2014, j'ai appris énormément, sur tous les sujets pour lesquels une mairie est responsable, au-delà de mon mandat qui était d'établir et justifier le budget de notre ville.

J'ai rencontré d'autres élus, de tous bords, qui avaient des compétences différentes des miennes, et avec lesquels j'ai partagé une vision commune de Saint Jean d'Illac.

Lorsque j'ai été réélu au conseil municipal en 2014, il se trouve que j'avais été muté à Niort par mon employeur 6 semaines avant les élections. Absent de ce fait 3 à 5 jours chaque semaine de Saint Jean d'Illac, il ne me semblait pas convenable de siéger utilement dans la minorité du conseil municipal, et j'ai donc trouvé préférable de laisser la place à plus disponible que je ne l'étais pendant les 4 ou 5 années qui me contraignaient.

J'ai donc renoncé à siéger au conseil municipal en 2014 et en même temps me suis retiré de tout engagement au sein d'un parti politique afin de laisser chacun travailler dans sa responsabilité.

Mais même si j'ai été longuement absent en semaine de Saint Jean d'Illac, je suis néanmoins resté un citoyen attentif.

J'ai continué de cultiver mes amitiés, hors de tout clivage politique : forestiers, artisans et commerçants, chefs d'entreprises, membres de plusieurs associations illacaises... m'honorent de leur amitié et de leur confiance.

De nouvelles relations se sont aussi nouées quand j'ai pu m'installer professionnellement à Saint Jean d'Illac, fin 2017, en créant mon activité indépendante de services financiers pour les particuliers.

Et puis il y a un an, j'ai décidé de m'engager à nouveau, après avoir vu l'évolution de notre ville et en étant désormais convaincu que les Illacais n'ont pas besoin des clivages politiques du XXème siècle pour se choisir un maire et une équipe municipale à la hauteur des enjeux.

C'est sans esprit de revanche ni animosité envers quiconque que je m'engage, pour faire progresser Saint Jean d'Illac, avec et pour les Illacais, de tous âges et de toutes opinions.

C'est dans un esprit de large rassemblement citoyen que nous avons travaillé, avec Nathalie Créant, pour constituer la liste d'Union et de Progrès que nous présentons à vos suffrages le 15 mars prochain.

Une liste de citoyens indépendants dont la diversité est pour moi source d'une grande fierté, et c'est de ce rassemblement qu'est né notre projet.

Je m'adresse à vous, chères Illacaises et chers Illacais, pour vous réaffirmer que vous avez le choix. Tout n'est pas déjà décidé. Tout ne vous est pas imposé.

Lorsque vous voterez le 15 mars prochain, vous choisirez l'avenir que vous souhaitez pour Saint Jean d'Illac.

Vous avez reçu dans vos boîtes aux lettres notre lettre de candidature il y a quelques semaines, et notre programme il y a quelques jours, avec la présentation de notre liste.

Notre programme : l\'éditorial de Patrick BABAYOU
à lire aussi...
Notre programme : l'éditorial de Patrick BABAYOU

La liste d'Union et de Progrès pour Saint Jean d'Illac porte un projet, construit dans l'écoute et le dialogue permanent avec tous les Illacais

Lorsque nous avons rédigé ces documents, nous avons veillé, en permanence, à être concrets. Pas trop de phrases creuses, juste des faits, des engagements tangibles et mesurables.

Vous trouverez sur notre site internet saintjeandillac2020.fr toutes les informations détaillées sur notre projet et donc les enjeux de l'élection municipale. J'en citerai trois, pour conclure.

Le 15 mars prochain, vous devrez choisir quel avenir vous souhaitez pour notre centre-bourg : un grand ensemble digne de l'architecture des années 1960 ? Ou un espace de convivialité et de commerce pour tous ?

Vous choisirez quelles seront les orientations pour notre cadre de vie : une croissance urbaine démesurée ? 13 ou 14.000 habitants, et 50% de logements supplémentaires ? Ou une stabilisation de la population afin que la ville se consacre prioritairement au quotidien des Illacaises et des Illacais ?

Enfin, le 15 mars prochain, vous voterez pour une gouvernance. Je ne crois pas que vous souhaiterez renouveler le mandat d'un maire qui préfère construire une salle de spectacle à 6,7 millions d'euros TTC plutôt qu'agrandir les écoles.

En choisissant de voter pour notre liste d'Union et de Progrès le 15 mars, vous choisirez l'avenir de Saint Jean d'Illac. C'est-à-dire notre avenir à tous, jeunes et plus âgés, et celui de vos enfants !

Soyez certains que je resterai toujours attentif aux besoins des Illacais et que j'aurai toujours à coeur de réaliser les arbitrages favorables à tous, dans l'écoute et le dialogue.

nos candidats

Patrick BABAYOU
49 ans, mandataire indépendant en regroupement de crédits, maire-adjoint aux finances de 2008 à 20014
Nathalie CRÉANT
53 ans, mère au foyer, maire-adjointe à l'éducation et la jeunesse de 2014 à 2019
Jérémy SALETA
33 ans, technicien étude de prix du bâtiment
Françoise BOUCHARD
57 ans, dessinatrice collaboratrice d'architecte, maire-adjointe à l'urbanisme de 2008 à 2014, conseillère municipale depuis 2014
Jean LACASTA
57 ans, retraité de la police nationale
Hélène MASSONIÉ
50 ans, assistante d'huissiers, conseillère municipale déléguée à la démocratie locale de 2008 à 2014
Jean-Lambert CHASSAIGNE
34 ans, directeur d'agence de communication
Michèle POULAIN DE LAFONTAINE
62 ans, retraitée, ex-directrice dans le secteur sanitaire et social
Nicolas TAUZIN
34 ans, ingénieur, chef d'entreprise
Roselyne FUMADELLES
62 ans, médecin généraliste, première adjointe au maire de 2008 à 2014
Sébastien MARAIS
35 ans, ingénieur d'études au CNRS
Flora FEYMOUI
41 ans, assistante comptable
Éric VILLABONA
53 ans, maître de chai
Claire LATASTE
50 ans, créatrice d'une société de services à la personne
Steeve NORCA
55 ans, cadre commercial
Michèle GOSSET
65 ans, retraitée, ancienne employée de commerce
Clément CARRIERE
28 ans, juriste
Muriel LIEUBRAY
54 ans, assistante maternelle
Jacques BONATI
64 ans, retraité d'un service de sécurité
Aurélie LAVIGNE
36 ans, clerc de notaire
Antony GRELOT
37 ans, sapeur-pompier
Violetta YVE
69 ans, retraitée, ancienne secrétaire
Jean-Philippe AURIN
52 ans, chef d'entreprise de services informatiques
Anaïs LONGUEVILLE
31 ans, masseur kinésithérapeute
Jean-Pierre AUBRY
59 ans, retraité, ancien développeur informatique, conseiller municipal de 2008 à 2014
Florence GALLIERE
56 ans, manager d'un service informatique
Bruce HAEVERMANS
39 ans, formateur en école de commerce
Eliane DOUSSINE
65 ans, retraitée, ancienne comptable
Jean-Pierre FAUX
64 ans, retraité, ancien artisan

 


s'inscrire